Clarisse mâture en manque 1

Clarisse mâture en manque 1
J’avais 22 ans lorsque sur un chat téléphonique je rencontra un femme prénommé Clarisse. C’était un tchat erotique donc nous passions nos après midi à nous raconter nos fantasme. Au bout de quelque semaine elle m’avoua que son mari ne la touchait plus depuis 3 ans et qu’elle n’avait jamais eu d’orgasme. Elle m’invita à venir la voir, je devais donc me faire passer pour le cousin du mec de sa fille et celui ci me prêtait son studio pendant une semaine. Après avoir pris mon billet et quelque heure de train je me retrouvais à Strasbourg alors que j’habitais en banlieue parisienne pour voir une femme que je n’avais jamais vu.
Arrivé sur le quai je vis une petite femme blonde avec les cheveux au carré genre 1,55 m pour 55 kg des gros seins et des grosse fesse. C’était elle, je la pris dans mes bras et lui fit la bises, on pris sa voiture et nous partîmes en directions du studio.
Pendant le trajet nous parlions de tout et de rien je fis mine de baissé l’autoradio puis je pause ma main sur son jean, elle me regarda et me souri, je décidais donc de remonter ma main qui se trouvai maintenant sur sa cuisse. Toujours aucune réaction de sa part je continu de remonter et la je sens la couture du jean puis la fermeture éclair, qu’elle salope je me dit . Elle toujours en train de conduire fait comme si de rien n’était, je décide donc d’augmenter très fortement la pression sur son entrejambe et la elle se met à gémir et me demande d’arrêter que nous sommes bientôt arriver. Quelque minutes plus tard nous sommes arriver devant l’immeuble, je sort mes valise et nous prenons l’ascenseur, des que les portes sont fermer je la prend dans mes bras et l’embrasse sauvagement elle me avalés ma langue mais me demande de me calmer au cas où on nous sur prendrais, j’avais oublié qu’elle étais mariée.
Arrive dans le studio nous nous assimes dans le canapé l’un en face de l’autre.
Elle me dit qu’elle me trouvais très beau et que je l’avais extrême excite , je lui demandais à quel point. Elle me dit qu’elle était toute mouillé alors je lui demandais de montrer ses seins. Elle enleva son top et se retrouva en jean et soutiens gorges violet, elle avait de gros seins lourd que je me mis à peloter vigoureusement puis je sortis les deux seins histoire de jouer avec ses tetons. Elle se laissait faire en m’encouragent de gémissement qui ne cachait rien de son état. Elle emmetais des HO OUI ou des ENCOOORRE, je sorti les seins de leur soutiens puis je me mis à lui mordiller ses tetons qui était très foncé mais surtout très gros et très sensible. Après quelque minutes de ce traitement je descendis mon jean et fit de même avec elle. La je vis un string violet assortie au soutiens gorges, elle ressemblait à une chien ne en manque.
Je la pris dans mes bras debout devant le canapé et me remis à joue avec ses seins. Puis ma main droite descendit sur ses fesse puis je passais directement ma main sous son string, la un doigt rentra directement dans son vain qui était déjà tout mouillé. Elle cria de surprise puis je me mis à la masturbé de plus en plus fort jusqu’à ce qu’elle se mette à jouir. La elle me serra contre elle nous étions toujours debout, je poussa donc sur ses épaules pour qu’elle se retrouve à genoux devant moi. La je décide donc de baisser mon caleçon et je tend mon sexe en direction de sa bouche et la elle se relève et me dit qu’elle ne suce pas. OK pas de problème je lui repond et me baisse au niveau de son sexe écarté son string et la je me met à l’échec ses deux grandes lèvres qui dépasse puis c’est son clitoris que j’aspire, la elle se met à crier que c’est trop bon que je continu de la le cher la que personne ne lui avait fait ça avant. Donc je décide de continué tout en rentrant deux doigt dans sa chatte tout en aspirant son clitoris. Après de longue minute elle se met à gémir différent puis même à pleurer, des que je la voie pleure j’arrêté tout me relève et lui demande si elle va bien.
Elle me regarde et m’embrasse tendrement. Puis elle me répond qu’elle a eu le meilleur organe de toute sa vie à l’instant. Je lui répond:
et attention je t’ai déjà fait jouir et je t’ai pas encore prise tu va voir tout à l’heure tu feras tout ce que je veux après avoir goûté à ma bite
elle
vantard je vais dans la salle de bain m’arranger mon maquillage à couler
moi
y a pas que ton maquillage qui coule
elle
c’est d’une finesse ça.
Je me rend dans la salle de bain j’ai pu enlever mon caleçon je suis maintenant tout nu. Elle enlève les coulures de mascara du à l’orgasme qu’elle vient d’avoir. Elle est face au miroir en face du lavabo, g me glisse derrière elle et place ma bit entre ses fesse. Je sens la ficelle de son string frotte mon gland puis je la pénétré sans la prévenir d’un seul coups. Elle
AIE petit salaud
moi
tu aimes ça avoue
elle
Ho oui comme ça plus fort plus vite.
Je la prend de plus en plus fort elle gémis elle crie son plaisir elle m’excite trop cette mère de famille que je prend en lèvres te debout dans la salle de bain, pris par la situation je me met à tirer sur son string elle me donne des coups de rein de plus en plus fort. La je relâche string puis la prend par les épaule histoire de lui montrer qui est le patron, je la culbute comme dans les films X, je rentre puis ressort mon sexe entièrement plusieurs fois puis la prend de plus en plus fort. Elle
Encore plus fort c trop bon.
Je voies ses grosse fesse ondulé devant ma bite qui rentre et sort de sa chatte celui me donne envie de lui mettre une fesse comme on voit dans les films. Je me met donc à lui mettre des claqué sur ses fesses.
Là première claqué sur son cul ne lui fait aucun effet, la deuxième la fait se retourner mais mes coups de réins lui font perdre la tete elle ne sait plus quoi faire, puis la troisième la quatrième et une cinquième claqué vienne rougir son cul de plus en plus fort. Elle tend son bras pour protéger ses fesse mais trop tard ma main à déjà atteindre sa cible son cul. La elle crie arrêté plus de fesses ça fait mal s’il te plaît.
Ayant stopper tout mouvement je sorti de sa chatte toute ruisselant et la serra contre moi devant le lavabo. Elle
pourquoi tu arrête
C’ est toi qui l’à demander
oui d’arrêté de me mettre une fesse comme à une gamine pas de sortir de moi
T compliquer
tu m’as fait mal au fesse
désolé
alors reprend moi maintenant
OK mais enlevé ton string
OK
je la fis se penche contre le lavabo puis rentra en elle sans ménagement mes mains prirent ses seins et pincent ses tetons au rythmes de mes coups de bite. Elle cria qu’elle adorait ça , puis ma main descendit vers son clito que je me mis à titillé en rythmes, la elle se remis à pleurer couine et jouir en même temps sentant que j’allais jouir moi aussi je voulais me faire plaisir et me remis à lui donner une fesse comme un forcené elle jouit tellement fort qu’ elle se rendit compte des claques sur son cul que lorsque l’orgasme c’est arrêté elle essaya de retenir ma main mais ce fut peine perdu chaque coup de réinstaller allait avec sa fesses lorsque je lui dit que j’allais jouir elle se laissa fesses pensant que c’était la fin cela dura encore une minute pendant laquelle reçu une correction sexuel.
Puis je sortis de sa chatte et la fi mettre à genoux face à moi, elle qui n’avait jamais suce son mari compris qu’elle n’y échapperait pas elle me pris 3n bouche et sans qu’elle comprenne g lui rentre tout ma bite et éculé aussitôt dans sa bouche. Elle surprise s’étouffé avec mon sperme qui se met à couler sur son coup et sa poitrine.
La suite bientôt.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir